3000 postes supprimés à travers le monde chez Microsoft
Alors que les affaires vont très bien chez Microsoft avec une activité « Cloud » qui bat tous les records, le géant de l'informatique devrait tout de même supprimer près de 3000 postes à travers le monde. Lui qui a déjà invité à le quitter plus de 34.000 de ses collaborateurs depuis 2013, cette nouvelle vague de départ fortement suggérés ou tout simplement forcés devrait principalement toucher la branche commerciale de la société. Une réorganisation car « Microsoft veut changer pour mieux servir ses clients et ses partenaires » comme l'explique un porte-parole de l'entreprise à la chaîne américaine CNBC.

Même s'il emploie actuellement plus de 121.000 de personnes à travers le monde, cette réorganisation mettra tout de même hors-jeu un certain nombre de personne alors que la société génère toujours des centaines de millions de dollars de bénéfices. Libéraux dans notre manière de vivre, on ne peut tout de même que trouver honteuse cette politique du chiffre où faire des bénéfices pour reverser des dividendes est la manière de conduire la politique de ces multinationales.

Même si nous n'avons aucun lien avec cette société américaine où l'on nous vend du rêve avec des conditions de travail qui donnent envie, on trouve déplorable cette réalité du terrain qui fait que ce rêve est souvent la face émergée de l'iceberg où le personnel est plus facilement interchangeable que des baies de serveurs. On espère juste que la France ne sera pas trop touchée par cette réorganisation car avec les énormes contrats qu'arrivent à faire signer les équipes marketing françaises avec nos administrations, on ne peut pas dire qu'elles sont inefficaces.

 07/07/2017 09:05:28 - Ledolley
J'espère aussi que la France ne sera pas trop touchée. Le taux de chômage va encore augmenter. Pour croiser en ce moment des employés qui se trouvent justement dans un plan de réorganisation ou de licenciement pour certains, je sais combien c'est difficile de passer par là même si la prime est plus ou moins conséquente. Perdre un travail n'est jamais chose facile.

Modifié via l'application Smartphone France pour Windows ...
 07/07/2017 09:09:41 - afreeman
C est moche, mais globalement difficilement évitable dans une société qui évolue si vite. Ca doit vraiment nous faire réfléchir a notre modèle sociale.

Concernant ms je me demande quel secteur/pays sont touchés. 3000 bonhommes ca en fait de la force de vente.

Publié via l'application Smartphone France pour Windows ...
 07/07/2017 09:19:23 - cekado
Le rêve américain,
Pouvoir licencié à tour de bras facilement,
Vivement qu'on puisse faire la même chose en France !!
Heureusement grâce à notre nouveau président,
Cela sera enfin réalisable

Publié via l'application Smartphone France pour Windows ...
 07/07/2017 17:40:14 - GrosLap
@cekado : +1
Je pense que le rêve Américain va se propager en France avec l'arrivée de notre nouveau Président. Mais il y aura 2 côtés, le bon qui permettra de virer plus facilement l'employé syndiqué (CGT) qui travaille trop peu et se croit très bon et irremplaçable. Et le mauvais, qui permettra de virer l'employé qui ne compte pas ses heures, qui fait son boulot sans se faire remarquer, mais dont le salaire coûtera trop cher face à l'embauche d'un jeune dont les charges sociales seront quasi nulles durant une période non négligeable. Garder son boulot quand on passera la cinquantaine, deviendra compliqué...

Publié via l'application Smartphone France pour Windows ...
 07/07/2017 18:34:32 - Christophe - Le Webmaster ...
@GrosLap : Erreur pour le représentant CGT. Il sait qu'il est mauvais mais sait également qu'il est irremplaçable, enfin non virable, et c'est pour ça qu'il motive les autres à faire des trucs dont il sait très bien que ça les amènera à leur perte tout en protégeant un peu mieux sa place de privilégié. Que ceux qui ne sont pas d'accord essaye de faire ami / ami avec un représentant CGT pour discuter hors cadre professionnel pour se rendre compte de la manière de penser de ce type de personne.

Je n'aime pas faire de la politique, surtout ici, mais il n'y a qu'à regarder le cas de Monsieur le député Européen Édouard Martin sous la bannière PS qui fustigeait ce même PS quand il était représentant CFDT. Comment prêter du crédit à ces personnes ? Pour moi ces représentants syndicaux devraient être les premiers à se dévouer en cas de plan social pour montrer leur réelle envie de défendre les ouvriers. Au lieu de ça leur seul et unique réflexe est de défendre leur place de salarié protégé !
 07/07/2017 19:33:56 - Maleym
@Christophe - Le Webmaster ... : Il était CFDT pas CGT

Publié via l'application Smartphone France pour Windows ...
 07/07/2017 21:00:49 - Hacheman
Juste des départs à la retraite non remplacés !!! Rien d'inquiétant ! Ceux qui restent auront juste un peu plus de boulot !

Publié via l'application Smartphone France pour Windows ...
 07/07/2017 21:01:49 - Christophe - Le Webmaster ...
@Maleym : Grosse erreur corrigée :)
 07/07/2017 22:02:59 - GrosLap
@Christophe - Le Webmaster ... : Et moi qui pensait qu'à la CFDT ils étaient plus modérés ! Comme nos hommes politiques, tous des opportunistes : "Un pour tous, chacun pour soi !".

Modifié via l'application Smartphone France pour Windows ...

Dorénavant pour publier des commentaires il faut posséder un compte sur le Forum du site et s'authentifier

Créer un compte sur le forum du site

S'authentifier sur le site avec son compte personnel





Fermer ce formulaire