Smartphone France Application Smartphone France pour Windows
Bienvenue sur Smartphone France Windows Edition
Actuellement, 232 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Actualité Smartphone France

Retour au sommaire du site

  Le Cloud Gaming, comment ça fonctionne ?
 Publié le 23/07/2019 à 10:30 - 8 commentaires ...

On en entend beaucoup parler ces derniers temps, le Cloud Gaming est très certainement la prochaine révolution de l’industrie vidéo-ludique. La plupart des éditeurs ont déjà annoncé la sortie prochaine de leurs services pensés pour le Cloud Gaming, que ce soit Microsoft avec son xCloud, Google Stadia, ou encore le Playstation Now de Sony, déjà disponible depuis quelques temps. Même Nintendo, d’ordinaire assez frileux lorsqu’il s’agit de se ruer dans la course à la technologie, à déjà mis en place un service de Cloud Gaming sur Resident Evil 7 et Assassin’s Creed Odyssey, exclusivement au Japon (bien qu’il soit possible d’y accéder avec un VPN suffisamment rapide, comme ceux d’ExpressVPN). Mais finalement, qu’est ce que c’est que le Cloud Gaming, et surtout, comment ça fonctionne ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Si vous suivez un peu l’actualité informatique, vous connaissez forcément la technologie du Cloud, qui repose principalement sur l’utilisation de serveurs situés dans des Data Centers afin d’offrir des solutions de stockage en ligne (par exemple Google Drive) ou d’utiliser une partie de la puissance de calcul de ces serveurs pour aider votre machine à gérer certaines tâches demandant beaucoup de ressources. C’est justement sur cet aspect que repose le Cloud Gaming, puisqu’il propose à ses utilisateurs de pouvoir jouer à tous les jeux récents en qualité maximale et sans latence (à condition d’avoir une bonne connexion internet !) sur n’importe quel appareil connecté à Internet. Que ce soit une Smart TV, un téléphone ou même le navigateur web de votre ordinateur.

Mais comment est-il possible que votre télévision puisse faire tourner les derniers jeux du moment alors que votre ordinateur de bureau peine à les lancer sans tomber en rade ? Si vous avez suivi, vous avez certainement déjà compris : ce n’est pas votre appareil qui s’occupe de faire les calculs nécessaires pour faire tourner le jeu, mais des serveurs situés dans un Data Center plus ou moins proche. Votre machine ne fait que de recevoir un streaming du retour vidéo de ces serveurs. Et quand on essaye la technologie, il faut avouer que c’est bluffant. Certains services de Cloud Gaming sont d’ores et déjà disponibles, et certains vont même au-delà de la plateforme spécialisée dans le jeu, à l’image de Shadow qui propose l’accès à un véritable ordinateur tournant sous Windows 10, accessible depuis n’importe quel appareil.

Alors bien évidemment il arrive que vous ayez quelques artefacts qui apparaissent à l’écran si votre connexion n’est pas ultra stable, mais il faut avouer que la technologie fonctionne et risque d’ouvrir les portes du gaming à de nombreuses personnes qui n’avaient pas forcément ni l’envie ni les moyens d’investir dans une machine suffisamment puissante pour s’y essayer. Il reste cependant quelques défis à résoudre pour les acteurs de cette nouvelle technologie pour que celle-ci s’impose dans nos foyers, l’accès à la fibre optique étant très certainement son principal obstacle. En effet, pour pouvoir jouer de manière confortable il vous faudra dans la plupart des cas avoir accès à une connexion internet disposant d’un débit supérieur à 10 Mbit/s. Et n’imaginez pas faire un partage de connexion avec le réseau 4G+ de votre téléphone, le service étant extrêmement gourmand en data vous risquez de faire fondre votre forfait en quelques heures. On peut cependant s’attendre à ce que le service de Google, Stadia, soit particulièrement bien optimisé, notamment grâce aux nombreux Data Centers à disposition de l’entreprise un peu partout dans le monde. Microsoft devrait également être un acteur majeur du Cloud Gaming, mais il faudra attendre encore quelques temps avant de voir le xCloud débarquer dans nos foyers, ce dernier étant pour le moment annoncé en bêta fermée en Europe pour le mois d’Octobre.

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle technologie ? Pensez-vous souscrire à une offre de Cloud Gaming, ou vous comptez rester fidèle à vos machines physiques ?

Partager sur Facebook Partager sur Facebook    |   Partager sur Twitter Partager sur Twitter

 23/07/2019 11:41:57 - Neferith
Sans interet pour moi qui aime pouvoir modder mes jeux en local sur ma machine.
 23/07/2019 11:44:32 - Sportgogo
Est ce plus écologique et économique ?

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...
 23/07/2019 11:44:34 - Sportgogo
Est ce plus écologique et économique ?

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...
 23/07/2019 12:36:39 - andalous
Bof!!! Je suis resté à. Solitaire,et bejeweled!!!!

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...
 23/07/2019 13:48:06 - GrosLap
On va laisser les jeunes répondre car là, je ne suis clairement pas de la bonne génération. Les jeux, c'est vraiment pas mon truc...

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...
 23/07/2019 17:49:09 - Valtrase eu
Le dernier jeu sur lequel j'ai joué c'était Tomb Raider avec disquettes 1,44 Mo. Ça veux tout dire.

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...
 23/07/2019 19:52:01 - Titof974
@Valtrase eu : tu as dû en charger des floppy. Un peu plus de 800. Tu es sûr que c'était tomb raider ?

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...
 23/07/2019 22:42:20 - PJD_BE
Est ce que je pourrai avoir le solitaire ou le démineur via xCloud ? Lol...

Publié via l'application Smartphone France pour Windows/Windows Phone ou Android ...

Dorénavant pour publier des commentaires il faut posséder un compte sur le Forum du site et s'authentifier

Créer un compte sur le forum du site

S'authentifier sur le site avec son compte personnel




Retour à la page principale du site