Smartphone France Application Smartphone France pour Windows
Bienvenue sur Smartphone France Windows Edition
Actuellement, 135 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Un succès grandissant pour les apps de livraison de repas à domicile

Il fallait s’en douter, avec le confinement et toutes les mesures sanitaires misent en place cette année, les Français, comme de nombreux autres citoyens dans le monde, se voient utiliser de plus en plus les applications mobiles de livraison de repas à domicile.

Les derniers résultats trimestriels d’Uber parlent d’eux même : les bénéfices de sa division VTC ont chuté de 67% comparés à ceux de l’année dernière, mais par contre les bénéfices de sa division livraison de repas s'élèvent à 1,2 milliard de dollars, soit une croissance de 103%. C’est la première fois que le service de livraison de repas à domicile d’Uber Eats rapporte plus que le transport de personnes.

On apprend aussi de la part d’un rapport d’Interac - un service Canadien qui propose diverses solutions financières comme une carte de paiement et un portefeuille numérique afin de payer par Interac au casino en ligne par exemple, ou encore de payer directement en magasin avec son mobile - que les paiements via leur application dans les restaurants sont 2,4 fois plus élevés qu’avant le début de la pandémie, et que la valeur moyenne de chaque transaction a augmenté de plus de 10 %.

Et il semblerait que l’activité va reprendre de plus belle pour Uber Eats, Deliveroo et consorts avec la récente annonce du gouvernement du couvre-feu dans plusieurs villes de l’Hexagone. Effectivement, le premier ministre Jean Castex a bien fait savoir que la livraison de repas à domicile et les restaurants font partie des “exceptions”.

Les services de livraison se réjouissent bien évidemment de la nouvelle, et se disent parés à recevoir un afflux de commandes tout proposant des solutions de soutien aux restaurateurs, sans qui ils n’auraient pas de business. « Nous avons lancé, la semaine dernière, notre programme d'abonnement Deliveroo plus, à un euro par mois, qui permet à nos clients de bénéficier de la livraison gratuite. Nous pensons que celui-ci permettra de stimuler la demande. Derrière, nous allons nous démener auprès des restaurateurs pour les conseiller et les inciter à rester ouverts », déclare-t-on chez la plateforme britannique.

Mais la question est de savoir si cela sera réellement suffisant pour garder à flots les millions de restaurateurs des villes concernées ? Est-ce que le service de livraison à lui tout seul peut remplacer un service sur place en soirée ?

Et vous, vos habitudes alimentaires ont-elles changé depuis ce début d’année ?