Mercredi 21 Octobre 2020

Le recyclage de smartphones n'est pas forcément écologique 0 commentaire(s)

Comme tous les ans ou presque depuis 2007, dès qu'Apple sort son et ses nouveaux iPhones, une certaine catégorie de médias et de journalistes n'hésitent pas à parler de réelles nouveautés, d'innovations, de progrès, voire même de révolution. De notre côté, les choses ne vont pas changer, nous allons dire une nouvelle fois : Mensonges !

Certes ce nouvel iPhone est le meilleur iPhone n'ayant jamais existé mais une fois la surprise de découverte visuelle du nouvel iPhone il reste quoi ? Comme souvent pas grand-chose. Pour cette année nombreux sont les pseudos journalistes à s'extasier devant l'iPhone 12 mini, un véritable virage idéologique qui va permettre au plus grand nombre de se rendre compte que les smartphones n'ont pas besoin d'être grands pour être performants. N'était-ce déjà pas le cas depuis 2007 avec un Apple qui pendant de très nombreuses années a refusé de faire de grands smartphones ? Au final sur ce coup que fait Apple, bah il copie Apple !

L'autre révolution de l'iPhone 12 qui à elle seule justifie la mise au recyclage de son vieil iPhone 11, serait la présence d'un écran de type OLED. Super mais ce type d'écran n'est-il pas le même qui équipe de très nombreux iPhone Android et même de vieux Windows Phone, depuis plusieurs années déjà ? Ces nouveaux écrans sont certainement meilleurs que ceux des derniers Windows Phone par exemple mais elle est où la nouveauté, d'autant plus qu'Apple achète ses écrans tous faits ?

Au final comme tous les ans Apple nous propose un nouveau smartphone, qui recycle ce que les autres ou même Apple lui-même propose depuis plusieurs années. Le nouvel iPhone est beau, profite d'un écosystème cohérent mais enferme en même temps les utilisateurs dans une monde encore plus fermé que peut l'être le monde des ordinateurs vu par Microsoft. Oui l'iPhone est un bon smartphone mais en y regardant de près, mérite-t-il qu'on s'intéresse à lui autant ?


 Mardi 20 Octobre 2020

max, une carte de paiement unique, sans contact et gratuite ! 12 commentaire(s)

Comme vous le savez certainement, en tant que fondateur de Smartphone France, je suis un véritable geek. Dès qu'un truc nouveau en rapport plus ou moins direct avec l'informatique, il faut que je me renseigne sur lui et que si je le peux, je le teste personnellement. Après si je trouve ça bien, j'ai souvent du mal à ne pas l'adopter. C'est exactement ce qui m'est arrivé avec max, un truc qu'on pourrait appeler "une néobanque".

Si ce max est une filiale du groupe Crédit Mutuel, comme la majorité de ces banques de nouvelle génération, elle n'en reste pas moins une excellente alternative aux banques traditionnelles. Le gros plus selon moi de cette banque est "la carte max" qui permet d'agréger des cartes bancaires issues d'autres comptes et ça de manière totalement gratuite. Avec une seule carte bancaire il est alors très simple de débiter, une de ses cartes personnelles, sa carte professionnelle, sa carte "compte-joint" et même éventuellement la carte de "son conjoint" ou un parent si celui ci porte le même nom de famille que vous.

Un truc vraiment pratique qui utiliser conjointement avec l'application mobile disponible sur iOS et Android vous permet de choisir quel compte débiter pour une opération en ayant la possibilité à tout moment de bloquer l'accès à la carte max. Il est vraiment sécurisant de laisser en lieu sûr toutes ses cartes bancaires en se promenant avec une seule dont on peut bloquer ou débloquer en temps réel l'utilisation. Bien sûr si je vous parle de ça c'est que je l'utilise réellement, même en paiement sans contact sur smartphone grâce à Google Pay ou Samsung Pay. Pas de lien sponsorisé caché ... éventuellement le code parrainage "Christophtglp" si vous désirez me remercier pour cette information et prendre le risque de gagner 20 Euros :)


 Lundi 19 Octobre 2020

Xiaomi dévoile une charge sans fil de 80 W : 19mn de recharge ! 4 commentaire(s)

Alors que nous avons découvert la technologie de la charge sans fil grâce à notre regretté Lumia 920 et son coussin de recharge Fatboy, on peut dire que les choses ont pas mal évoluées en un peu plus de 8 ans. Le fabricant chinois Xiaomi vient en effet de présenter une solution de recharge sans fil d'une puissance de 80W dont la promesse est de recharger complètement une batterie de 4000mAh en moins de 20 minutes !

La marque explique qu’il faut seulement 1 minute pour passer de 0% à 10%, 8 minutes pour passer de 0% à 50% et un total 19 minutes pour avoir une charge complète. En comparaison, il faut 25 minutes pour avoir 50% de charge et 69 minutes pour une charge complète avec la charge sans fil actuelle de 30 W. Pour le moment il ne s'agit que d'une annonce dont on ne sait pas quand la technologie présentée sera vraiment accessible au grand public mais une chose est sûre, on est loin du Nokia Lumia 920 qui mettait plus de 2 heures pour être rechargé en mode sans-fil.

Entre ça et les voitures électriques, on espère que le réseau électrique va suivre car avoir la possibilité de charger vite son smartphone ou sa voiture c'est bien, mais pouvoir réellement le faire c'est mieux.


 Samedi 17 Octobre 2020

Couvre-feu : Les attestations de déplacement disponibles 5 commentaire(s)

Le Gouvernement vient de récemment rendre disponible l’attestation de déplacement autorisant les déplacements durant les heures de couvre-feu. Pour rappel celui-ci sera mis en place de 21 heures à 6 heures, dès ce samedi. La plus grande zone concernée est l’Île-de-France, tout comme huit métropoles : Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Lyon, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse, et certainement d'autres la semaine prochaine.

Cette attestation autorisant les sorties entre 21 heures et 6 heures doit seulement être utilisée pour une ou plusieurs des raisons suivantes :
- Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation
- Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés - Consultations et soins des patients atteints d’une affection de longue durée et l’achat de médicaments
- Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants
- Déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
- Convocation judiciaire ou administrative, même si la probabilité est faible
- Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
- Déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances
- Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie

Pour ceux qui sont vieille école, l'attestation pouvant être imprimée peut-être téléchargée en vous rendant sur cette page. Pour les plus moderne, il est possible de générer une attestation directement en ligne à partir de cette adresse :
- https://media.interieur.gouv.fr/attestation-couvre-feu-covid-19/ ...

Pour rappel le couvre-feu durera six semaines. Le non-respect du couvre-feu pourra avoir comme conséquence :
- Une amende de 135 euros pouvant être majorée à 375 euros
- En cas de récidive dans les 15 jours, une amende de 200 euros pouvant être majorée à 450 euros
- Après 3 infractions en 30 jours, une amende de 3750 euros passible de 6 mois d’emprisonnement !!!


 Mercredi 14 Octobre 2020

Le télétravail a trouvé sa place chez Microsoft 7 commentaire(s)

Alors que le télétravail avait réellement du mal à trouver sa place, à cause souvent de responsables qui imaginent qu'il faut avoir ses subalternes en visuel pour qu'ils bossent, la crise Covid-19 n'a certes pas encore changé les mentalités, mais elle a permis de tester en conditions réelles ce qu'ils n'auraient jamais osé faire. Comme nous l'avoue Kathleen Hogan, une des nombreuses vice-présidente de Microsoft et accessoirement la chef des ressources humaines : « Dans le même temps, la pandémie a soulevé des questions sur ce à quoi nos employés peuvent s'attendre à l'avenir, c'est pourquoi nous avons donné des conseils cette semaine aux employés sur notre réflexion sur la flexibilité du travail. À l'avenir, notre objectif est d'offrir autant de flexibilité que possible pour soutenir les styles de travail individuels, tout en équilibrant les besoins de l'entreprise et en veillant à ce que nous vivions notre culture. »

En résumé, le télétravail est en train de faire son chemin chez Microsoft. Bien sûr tous les postes ne sont pas concernés, mais la réorganisation est en marche. Pour vivre nous-même ce télétravail, nous devons admettre que c'est un véritable plaisir de pouvoir travailler à la maison. Certes un petit tour de temps en temps à l'entreprise ne fera jamais de mal mais quand on a la chance d'avoir de bonnes conditions de travail chez soi, très bonne connexion Internet et pièce dédiée, le télétravail est une excellente expérience à vivre. Une expérience inimaginable il y quelques mois qui est devenu tellement réalité qu'il y a de fortes chances que je quitte mon boulot actuel le jour où on me reforcera à aller tous les jours au bureau.

Et vous, avez vous pu goûter au télétravail ? Si oui, est-ce une bonne expérience ?


 Lundi 12 Octobre 2020

La nouvelle application StopCovid va-t-elle vous séduire ? 9 commentaire(s)

Créée dans l'urgence, face à l'urgence, on ne peut pas dire que l'application StopCovid ait connu le succès escompté. Comme souvent avec les projets numériques initiés par des hommes politiques complètement déconnectés de la réalité des français, cette idée bonne sur le papier a connu un échec cuisant. Avec seulement 2 millions et demi de téléchargements pour quelques centaines de notifications et plusieurs centaines de milliers d'Euros dépensés, pas de qui pavoiser !

Face à cette situation que même les mensonges des hommes politiques ont du mal à cacher, le gouvernement actuel a pris une décision énorme : Le Premier Ministre annonce une nouvelle version pour le 22 octobre. Le Premier ministre avait lui-même reconnu fin septembre, en plaidant "l'honnêteté", qu'il n'avait pas téléchargé la première version sur le téléphone fourni lors de sa prise de fonctions il y a une centaine de jours. "J'ai pris un portable sécurisé, donc je n'ai pas téléchargé 'Télé Covid'", explique-t-il sur franceinfo. Il promet de le faire avec la nouvelle version de l'application StopCovid. "À ce moment-là, je la téléchargerai."

La relance de StopCovid devrait d'abord passer par un changement de nom. Selon les dernières rumeurs, l'application pourrait être rebaptisée "Alerte Covid". Cette dénomination avait déjà été proposée par le Conseil national du numérique avant la sortie de StopCovid. C'est aussi le nom de l'application lancée par le gouvernement du Québec. Mais la décision n'est pas encore arrêtée, précise le cabinet de Cédric O. Par contre une certitude est que la nouvelle version aura la même philosophie que StopCovid. Elle sera basée sur le volontariat de chacun et s'appuiera sur le protocole centralisé développé par les chercheurs de l'Inria durant le confinement. On reste dans le bon vieux projet "Made in France" car c'est bien connu, les français sont les meilleurs.

La grosse différence est que pour en assurer la promotion et motiver les français à l'adopter, le gouvernement souhaite s'appuyer sur les restaurateurs. Une campagne d'affichage devrait être lancée dans les établissements situés dans les zones en état d'alerte maximale. Une autre idée pourrait être de proposer aux clients de ces restaurants d'utiliser l'application au lieu de renseigner leurs coordonnées au stylo dans les cahiers de rappel pour pouvoir être contactés en cas de contamination détectée dans l'établissement. C'est sûr que le chantage ça va en motiver plus d'un.

De notre côté que ça soit "StopCovid", "Alerte Covid" ou "Balance ton Covid", la décision restera la même, pas de ça sur nos smartphones. On reste conscient que la Covid ça craint alors au lieu d'installer une application pour se sentir faussement protégé, on préfère réellement appliquer de véritables gestes barrière en rêvant que nos efforts d'aujourd'hui seront récompensés par notre liberté de demain.


 Samedi 10 Octobre 2020

Microsoft va-t-il tuer Nokia une seconde fois ? 1 commentaire(s)

La rumeur du moment nous faire sourire un peu, Microsoft serait intéressé par le rachat de Nokia ! Une histoire qui se répète car il y a quelques années Microsoft avait déjà racheté la division mobile de la marque finlandaise pour ensuite mettre le tout à la poubelle quelques années plus tard : Pas assez rentable mon fils ! C'est le très sérieux Forbes qui nous fait cette révélation.

« Microsoft s’intéresse réellement à l’univers des télécoms. Nous avons déjà vu deux acquisitions de leur part cette année "Metaswitch" et "Affirmed Networks" ... afin d'acquérir une certaine expertise dans le domaine de la 5G et des télécommunications mais surtout d'obtenir de bons contacts au sein de l'industrie. Nous pensons que Nokia pourrait être une cible potentielle pour quelqu'un comme Microsoft. » selon Kester Mann de CCS Insight.

Si Microsoft s'intéresse cette fois ci à l'aspect infrastructure de la téléphonie mobile, la seule question qui nous vient à l'esprit est : Microsoft va-t-il tuer Nokia une seconde fois ?


 Jeudi 8 Octobre 2020

Vos identifiants vérifiés par Google ! 16 commentaire(s)

Dans ce monde idéal où Google va sauver le monde de tous ces cyber-méchants qui nous veulent du mal, la dernière version du navigateur Chrome pour smartphones intègre de manière native la fonctionnalité "Password Checkup". Développée il y a quelques temps déjà et proposée initialement sous la forme d'une extension qu'on pouvait télécharger, ou pas, la fonctionnalité est dorénavant intégrée dans le navigateur, pour ne pas dire imposée. Pour ceux qui ne le sauraient pas, cette fonctionnalité vérifie automatiquement, dès que vous saisissez un identifiant de connexion, que celui-ci ne fait pas partie d'une base de données d'identifiants compromis. Bonne idée ... enfin peut être pas.

Si s'assurer qu'un identifiant n'est pas compromis peut aller dans le bon sens de la sécurité, notre côté critique ne peut pas s'empêcher de penser que le premier danger concernant la sécurité et le respect de la vie privée s'appelle Google ! En effet pour vérifier que votre identifiant n'a pas été compromis, que fait Google ? Bah comme le ferait un logiciel malveillant, il transfère votre identifiant sur ses serveurs, puis vous donne son avis sur la compromission de cet identifiant. Au passage qu'est-ce qui lui interdit de sauvegarder cet identifiant, et peut être même le mot de passe associé ? Rien du tout !

Certes on ne va pas jouer les paranos mais ce qui nous dérange vraiment c'est d'avoir de moins en moins le choix de ce qu'on désire faire avec notre ordinateur ou notre smartphone. Que ce soit Apple, Microsoft ou Google, chacun nous impose sa manière de faire et ne nous laisse plus aucun choix. Certes on a le choix d'aller ailleurs mais est-ce réellement un choix possible ?


 Mercredi 7 Octobre 2020

Connectez vous chez vous sans vous ruiner 6 commentaire(s)

Avec un monde de plus en plus connecté, il est aujourd'hui très courant d'avoir à la maison une connexion Internet permanente, comme le font les entreprises par exemple. Face à cette situation, pourquoi ne pas transformer votre maison en "mini datacenter" où vous auriez par exemple un NAS qui remplacerait OneDrive ou Google Drive. S'il est techniquement assez simple de mettre en œuvre ce type de matériel en suivant les conseils de certains sites spécialisés, il reste un point crucial, comment accéder de manière sécurisée à ce réseau familial, lui-même protégé des pirates de l'Internet ?

Equipés d'un routeur de type "Synology RT2600ac" depuis plusieurs années déjà, un matériel qui malgré son âge est tout sauf dépassé, nous profitons de notre petite expérience pour vous rappeler qu'il n'est pas nécessaire de se ruiner pour s'offrir du matériel performant et sécurisé. Si vous possédez une petite entreprise ou que vous êtes un utilisateur avancé des technologies numériques, voici un type de produit qui devrait faire votre bonheur, d'autant plus que son fabricant offre toujours les licences VPN Plus gratuites jusqu'au 30 septembre 2021.

Il ne s'agit pas d'une publicité déguisée. Pas de lien sponsorisé caché, mais juste un conseil de la part d'une personne pas trop mauvaise dans ce domaine et qui utilise ce matériel au quotidien. Depuis que nous avons la fibre, c'est grâce à ce matériel et une connexion VPN permanente que le site est quotidiennement sauvegardé chez nous et qu'à l'inverse nos données familiales sont externalisées sans faire appel à Microsoft ou Google, le tout de manière sécurisée et totalement invisible grâce au VPN. Si nous vous parlons de ça sur Smartphone France, c'est tout naturellement que c'est compatible avec les smartphones ;)


 Mardi 6 Octobre 2020

L'Europe va-t-elle s'attaquer aux applications préinstallées ? 9 commentaire(s)

Habitude prise par les opérateurs mobiles depuis l'arrivée des premiers smartphones, les firmwares maison avec les applications préinstallées sont un véritable fléau qui dénature l'utilisation même des smartphones concernés. Ceux qui ont eu la chance de posséder les premiers smartphones Orange du début de ce siècle s'en rappellent sûrement, une des bidouilles préférées de l'époque était de trouver "des firmwares nus" pour rendre les appareils plus performants et moins polluées par des applications inutiles imposées par les opérateurs.

Si cette pratique est apparue au début du siècle avec les premiers smartphone Windows Mobile, les fameux SPV, cette pratique a connu son heure de gloire à l'arrivée des premiers smartphone Android où Orange par exemple, s'en donnait à cœur joie pour imposer dès qu'il le pouvait toutes ses applications plus inutiles les unes que les autres, avec en cadeau une horrible interface orangée pour bien vous rappeler tous les jours qu'elle était votre opérateur, si par malheur vous l'aviez oublié. Bien sûr, Orange n'était pas le seul mais nous le plaçons sans aucune hésitation à la plus haute marche des abus.

Si la pratique a un peu évolué et l'imposition de ces interfaces maison et applications a bien baissée avec l'arrivée généralisée des forfaits sans engagement, elle reste tout de même une pratique courante gênante dans certaines situations. Si l'on en croit les rumeurs du moment, la Commission Européenne se pencherait actuellement sur le sujet pour faire en sorte que les applications mobiles imposées par les opérateurs soient plus facilement désinstallables. Même si une telle décision ne révolutionnera pas notre quotidien, ça serait vraiment une bonne nouvelle de pouvoir réellement profiter intégralement de son smartphone et de ne pas se voir imposer une liste d'applications.

Pendant que l'Europe se penche sur le sujet, qu'elle fasse la même chose avec les fabricants de smartphones qui eux non plus ne se privent pas pour nous imposer des programmes qui dans bon nombre de cas font même double emploi sur de nombreux modèles de smartphones. En attendant il reste heureusement la possibilité de choisir certaines marques comme Google ou Nokia qui avec ce qu'on appelle un système "Android Stock" n'imposent pas trop de logiciels ... comme un certain Apple.


dernières news affichées

Sommaire du site