Smartphone France Application Smartphone France pour Windows
Bienvenue sur Smartphone France Windows Edition
Actuellement, 190 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Un NAS à la maison, OK mais pour quoi faire ?
Aujourd’hui l’informatique prend de plus en plus de place dans nos vies quotidiennes au point d’avoir investi totalement tous nos foyers. Même quand on pense ne pas posséder d’ordinateur on en possède un. Par exemple une télévision compatible TNT est un ordinateur capable de décoder des fichiers MP4. Un smartphone est un ordinateur de poche bien plus puissant que les ordinateurs de bureau de la fin du siècle dernier. Même si les ordinateurs ont moins de succès aujourd’hui qu’il y a quelques années, quand les smartphones ou les tablettes n’existaient pas, ils restent tout de même très populaires en ayant trouvé une place quand quasiment tous les foyers. Aujourd’hui on peut le dire sans trop mentir, l’informatique partage notre quotidien à tous, même chez nous.

Le NAS Grand Public Synology DS218+

Si nous possédons tous un ordinateur, une tablette ou un smartphone, quand ce n’est pas les trois d’ailleurs, on peut faire mieux en informatisant un peu plus sa maison. Pour ça l’appareil idéal s’appelle le NAS, acronyme de « Network Attached Storage » qui permet grâce au réseau informatique présent dans tous les foyers connectés à Internet, de pouvoir partager simplement des données mais « pas que » comme nous allons le voir. Si à la base ces NAS ont principalement été conçus pour sauvegarder et partager des données numériques, aujourd’hui ils peuvent faire plus … bien plus et ne sont pas réservés aux seuls informaticiens en mal de sensations.

Cet article sortant un peu du sujet de prédilection de Smartphone France, nous n’allons pas vous faire l’article sur lequel est le meilleur des NAS, un NAS ça sert à quoi, quel NAS acheter au meilleur tarif, … mais juste partager avec vous notre expérience sur un sujet qui pourrait sans aucun doute vous intéresser. Un NAS est en effet très utile dans la vie de tous les jours et même dans le cadre de l’utilisation d’un smartphone ou mieux, d’un Windows Phone.

Pour commencer cette tranche de vie, il y a un peu moins de 2 ans seulement nous recherchions un moyen de partager simplement des données entre tous les membres de ce qu’on appelle en France « une famille nombreuse ». Aujourd’hui dans cette famille moderne tout le monde possède son ordinateur ou équivalent même si pour les plus jeunes des règles drastiques encadre leur utilisation. Sympa la famille numérique mais comment optimiser les usages et rendre l’outil informatique réellement pratique ? Après quelques jours de recherche sur le sujet, notre choix s’était dirigé vers un Synology DS216+ II mais juste après la commande, son successeur le DS218+ est sorti. Grâce à la loi Hamon et ses 14 jours de rétractation possible, le changement a pu être effectué. Une chance à l’époque.


Le contenu du DS218+

Voilà nous sommes propriétaires d’un NAS Synology DS218+ mais qu’en faire car ce type d’appareil est vendu sans disque dur. L’appareil acceptant 2 disques durs nous avons opté à l’époque pour 2 disques spécial NAS de 2To de chez Seagate, le choix de la raison car en prendre des plus gros aurait été certainement mieux mais également plus cher. Pourquoi des disques spécial NAS ? Simple parce qu’ils ont été développés pour cette utilisation particulière et qu’ils sont garantis 3 ans. Sur ce point Seagate est très sérieux car chez eux un disque en panne durant sa période de garantie est réellement remplacé. A quoi bon mettre 2 disques dans son NAS doivent se demander certains. Pour avoir 2 fois plus de capacité ? Pas du tout car le but de ces 2 disques est de les faire fonctionner en mode miroir c’est-à-dire que les 2 disques aient exactement les mêmes données à tout moment. On pourrait penser que c’est de l’argent perdu mais ça permet surtout à ce qu’un des disques tombe en panne sans perdre aucune donnée. Accessoirement ça permet également d’accélérer les accès en lecture car le système peut lire des données qui se suivent sur les 2 disques en même temps. Notez tout de même que ce secours en cas de panne appelé RAID1, ne remplace aucunement une sauvegarde mais n’est vraiment là que pour les pannes.

Maintenant que les bases sont posées vous avez compris, nous avons un NAS Synology DS218+ avec 2 disques qui représentent 2To de stockage environ. Mais qu’en avons-nous fait ? Dans un premier temps on l’a configuré comme simple lecteur réseau pour tous les appareils informatiques de la maison. Très pratique pour partager n’importe qu’el fichier informatique avec toute la famille. Ça change déjà la vie par rapport aux disques USB qu’il fallait s’échanger et qui en plus n’étaient pas accessibles à partir des smartphones. Le NAS grâce au protocole SMB de Microsoft, est accessible à tous sans distinction de race même si les produits Apple sont interdits à la maison (Seul un Hackintosh virtuel est autorisé).

Génial le partage réseau mais n’est-ce pas rapidement limité ? Au vu d’une informatique de plus en plus présente il est clair que de simple partages réseau auraient été stupides et c’est là que des NAS modernes comme ceux proposés par Synology, leur gamme est impressionnante, peuvent démontrer tout leur intérêt. C’est à partir de ce moment là que ce qui devait être à la base qu’un simple NAS s’est transformé en véritable serveur familial. La première grosse tâche qui lui a été donc confiée, a été la sauvegarde automatique des ordinateurs, enfin des données, de tous les membres de la famille. Aujourd’hui quand un membre de la famille modifie un fichier sur son ordinateur, celui-ci est automatiquement sauvegardé en temps réel sur le NAS avec un historique de 20 versions différentes, largement de quoi parer aux éventuelles bourdes sachant que grâce au NAS et au logiciel « Synology Drive » il est possible de récupérer des fichiers réellement effacés sur un ordinateur. Une sécurité vraiment appréciable. Cerise sur le gâteau, cette fonctionnalité permet même de synchroniser plusieurs ordinateurs et que ça peut même fonctionner quand on est en déplacement.


2 disques durs pour lutter contre les pannes

Partage et sauvegarde ne sont pas les seules tâches que nous avons confié à notre NAS. Grâce au logiciel intégré « Cloud Sync », le NAS permet une synchronisation automatique avec de très nombreux services de Cloud comme Google Drive, OneDrive, Box, Dropbox, … Grâce à ce logiciel nous récupérons automatiquement les photos prises avec notre smartphone à la maison sans rien faire. Nous prenons nos photos avec notre smartphone, celui-ci les envoie en ligne sur OneDrive, puis le NAS les récupère automatique sur OneDrive, la boucle est bouclée. Bien sûr la synchronisation directe smartphone <-> NAS est possible mais sécuriser ses sauvegardes en externalisant les données est plus que recommandé. Grâce à notre NAS, un vrai système fiable et sécurisé de sauvegarde est possible dans n’importe quel foyer.

Sympa tout ça mais ce NAS étant un véritable ordinateur que pourrait-il faire de plus ? C’est donc pour rentabiliser un peu plus l’investissement que nous avons activé la fonctionnalité « Serveur WEB » qui permet d’avoir à la maison un véritable Intranet pour avoir quelques petits sites plus pratiques les uns que les autres. Grâce au module Wordpress il est possible de créer simplement un petit site WEB sans trop s’y connaître, un site WEB qu’il est même possible de rendre accessible sur l’Internet. C’est Geek, mais c’est cool et bien pratique, plus pratique que de se louer un espace WEB chez un hébergeur. Le pire c’est que notre NAS fait encore bien plus !


Pour certains usages la mémoire est importante

Synology proposant le module « MailPlus Server » nous avons donc transformé le NAS en serveur de messagerie ! Plus besoin d’utiliser les services publics qui analysent le contenu des emails pour améliorer votre expérience utilisateur. Ça c’est vraiment geek mais quand on est sensible au respect de la vie privée, posséder son propre serveur de messagerie est vraiment un plus, surtout quand ça ne coute rien, juste un peu de temps et certaines compétences. Ce NAS est-il capable de faire plus ? Il y a de fortes chances mais avec toutes ces fonctionnalités configurées, la mémoire commence à manquer. La bonne nouvelle est que le DS218+ permet de connecter une barrette mémoire supplémentaire. Pour 20 Euros nous lui avons donc offert 4Go de mémoire vive supplémentaires et en avant pour de nouvelles aventures.

Si nous avons choisi ce modèle de NAS c’est qu’il intègre un processeur Intel compatible x86 et même x64. Un point très important car grâce à lui le NAS permet de faire fonctionner des machines virtuelles et même une technologie similaire appelée « Docker ». Grâce à ces 4Go supplémentaires nous avons donc un Windows 7 sur machine virtuelle qui fonctionne en permanence à la maison sans nécessiter de laisser un ordinateur supplémentaire en route. Bien sûr pas indispensable mais bien pratique pour par exemple faire fonctionner un logiciel de synchronisation ou des téléchargements qui prennent des heures sur une petite ligne ADSL. Grâce à la fonctionnalité « Docker » qui pour résumer est une virtualisation légère de systèmes Linux, nous avons en outre pu installer un véritable outil de supervision professionnel à la maison … en moins de 5 minutes ! Zabbix pour ne pas le citer, nous permet donc à distance de superviser le site ainsi que le bon fonctionnement du NAS lui-même (Température, mémoire, espace disque, charge processeur, …). C’est toujours pour les geeks mais il n’y a pas de mal à se faire du bien.


Docker, une technologie vraiment géniale

Voici globalement les tâches que nous avons confié à notre NAS. Le problème est qu’avec le temps nous avons confié de plus en plus de données à celui-ci, des données qui sont pour nous aujourd’hui importantes. Comme nous avons pu vous le dire plus haut, même avec ces 2 disques-durs en RAID1, la mise en place d’une sauvegarde est très importante. La sauvegarde de la sauvegarde pourrait être considérée comme un luxe mais le serait elle en cas d’incendie ou de grosse panne ? A chacun de voir ses priorités mais de notre côté on a opté pour le premier modèle d’entrée de gamme de la famille Synology le DS119J. A moins de 100 Euros avec un disque dur récupéré, c’est un bon moyen d’avoir une sauvegarde de données grâce à l’excellent HyperBackup. Ce second NAS est dans une toute autre partie de la maison, dans un lieu normalement à l’abri des voleurs et d’un éventuel incendie et il est même attaché au mur au cas où. Quand on est parano, on ne peut pas faire moins.

Pour conclure le NAS est devenu pour nous un membre à part entière de notre famille. Il est bien sûr moins important de ceux qui respirent mais il compte beaucoup à nos yeux et nous permet de mieux gérer notre vie numérique. Grâce à lui pas d’inquiétude pour les sauvegardes, même celles du site arrivent automatiquement la nuit de manière sécurisée à la maison, et l’informatique est aujourd’hui réellement à notre service et non le contraire. Le seul problème il est vrai est que pour mettre en place une telle solution nécessite de réelles compétences et que tout le monde n’aura pas forcement la passion pour y consacrer autant de temps. A part ça, c’est que du bonheur.


La virtualisation, un truc vraiment pratique