Smartphone France Application Smartphone France pour Windows
Bienvenue sur Smartphone France Windows Edition
Actuellement, 72 visiteurs en ligne
Vous utilisez un bloqueur de publicités ? Félicitations :)
Envie de papoter un peu ? Retrouvez nous sur "Olvid".
Envie de partager votre passion des smartphones ? Rejoignez nous sur "notre discord".
Marre des publicités sur votre smartphone ? Utilisez notre DNS Privé !

  iFixit met fin à sa collaboration avec Samsung !
 Publié le 24/05/2024 à 16:30 | 1 commentaire

Lancé il y a deux ans, le Samsung Repair Hub d’iFixit avait pour objectif de créer un écosystème propice à la réparation des appareils Galaxy du fabricant et ainsi mettre à disposition des réparateurs autonomes et indépendants la documentation, les outils et les pièces nécessaires.

Déterminées à faire évoluer les appareils Samsung et à accompagner le fabricant pour rendre la réparation de ses appareils plus accessibles, les équipes d’iFixit ont constaté de nombreux problèmes depuis les débuts du partenariat. En effet, les pièces d'origine étaient vendues à des prix trop élevés, les composants étaient souvent collés et les batteries ainsi que les écrans étaient fournis en ensemble pré-collés, rendant les réparations plus coûteuses et compliquées.

Face à ces nombreux obstacles, le spécialiste de la réparation autonome juge que les conditions nécessaires à un partenariat fructueux ne sont pas réunies. Malgré les efforts continus pour surmonter ces défis et promouvoir un écosystème de la réparation plus pérenne, l’entreprise estime que la philosophie de Samsung en matière de réparabilité ne correspond pas à ses valeurs et décide de mettre fin à leur collaboration.

A partir de juin et pour continuer de répondre aux besoins en réparation des utilisateurs, iFixit continuera à vendre des pièces et des kits de réparation pour les appareils Samsung, en indiquant si ces dernières sont originales ou de rechange mais ne se fournira plus auprès du fabricant. L’ensemble des tutoriels reste disponible sur la plateforme mais les nouveaux guides ne seront plus rédigés en collaboration avec Samsung.

« Nous ne partageons visiblement pas la même vision que Samsung en ce qui concerne la réparabilité. Malgré nos efforts, ce partenariat ne correspond ni à nos attentes ni à nos valeurs. Nous accompagnons les marques véritablement engagées dans l’amélioration de la réparabilité, et non celles qui se contentent de faire des annonces marketing sans substance. Nous espérons qu’un jour Samsung prendra conscience de cet enjeu et se réveillera enfin ! », affirme Sandra Auboy, chargée du développement en France d’iFixit.

  Numérique : Notre société est de moins en moins libre !
 Publié le 21/05/2024 à 11:30 | 8 commentaires

Pour notre bien, de plus en plus de lois liberticides sont votées par ce qu'on appelle encore, à tort, l'Europe. L'une des dernières lois qui va entrer très prochainement en action s'appliquera le 1er juillet prochain. A partir de cette date, tous les voitures neuves devront être équipées d'un "Intelligent Speed Assistant / ISA" qui forcera la main du conducteur en excès de vitesse à ralentir par une réduction de la puissance moteur en agissant sur le calculateur, ou par un retour de force plus grand sur la pédale d'accélérateur. Ce système reposera sur la lecture des panneaux et de la localisation GPS pour savoir à quelle vitesse vous devez rouler.

Si nous sommes certainement tous d'accord sur le fait que la sécurité routière est très importante, ce qui nous choque une fois de plus c'est le côté, surveillance de masse permanente qui est mis en place par les dirigeants politiques européens. Smartphones, voitures, caméras, … souriez-vous êtes filmés ! Alors que nos chers démocrates critiquent encore des pays comme la Chine, ils font pareil chez nous avec l'excuse que c'est pour notre bien et notre sécurité ! Pour l'ISA il sera encore possible de le désactiver à chaque démarrage de sa voiture mais pour combien de temps ?

  La couleur des smartphones est-elle importante pour vous ?
 Publié le 20/05/2024 à 22:30 | 10 commentaires

Si les Windows Phone ne sont malheureusement plus, une des caractéristiques qui nous plaisaient était les couleurs originales qu'arboraient les Nokia Lumia. On se rappelle par exemple de notre Lumia 1520 couleur jaune pétant. Aujourd'hui même si nous mettons tous une coque à nos smartphones, la couleur fait partie de ces petites caractéristiques qui permettent d'avoir un appareil qui nous ressemble un peu. Apple exploite un peu la chose en déclinant ses iPhones dans différentes robes même si nous trouvons qu'il reste trop classique et qu'il y gagnerait certainement en étant plus original.

Et vous, êtes-vous sensibles à cette caractéristique particulière avant de choisir un smartphone ?

  Explosion de l'utilisation des VPN en Nouvelle Calédonie
 Publié le 17/05/2024 à 12:12 | 5 commentaires

Si vous suivez un peu l'actualité, vous savez certainement qu'en Nouvelle Calédonie, de très nombreuses émeutes ont éclaté et ont réveillé de vieilles rancœurs entre les blancs et les autochtones. Face à cette situation, le gouvernement a décidé de bloquer sur le territoire calédonien l'application TikTok qui semblait être très utilisée par les émeutiers pour communiquer. Comme souvent pour ce type de mesure, les locaux ont parfaitement compris qu'ils pouvaient facilement outrepasser ce blocage.

Le moyen le plus simple étant d'utiliser un service de VPN, ProtonVPN annonce une augmentation de +2500% et NordVPN une augmentation de +500% de leurs services sur le territoire du pacifique. Ce qui nous rend triste dans cette histoire, c'est que nos gouvernants trouvent normal de censurer Internet. C'est le même type de personne qui s'insurgent contre des pays totalitaires comme La Chine alors que leur premier réflexe est de faire la même chose ! Bien sûr ce qui se passe là-bas dépasse le simple sujet de la censure d'Internet mais à notre connaissance c'est une mesure sans précédent dans ce qui ose encore se présenter comme une démocratie occidentale.

  Twitter est passé du côté de la face obscure du X
 Publié le 17/05/2024 à 10:30 | Pas de commentaire

Si la marque Twitter a été condamnée par le milliardaire Elon Musk qui a décidé il y a quelques mois que le service s'appellerait dorénavant "X", dans les faits le service était toujours accessible via l'adresse twitter.com. La nouvelle du jour est que le service X est dorénavant accessible via l'adresse https://x.com/. Un changement qui ne va pas révolutionner votre quotidien mais qui marque tout de même un peu l'histoire d'Internet.

A noter que si la façade de la boutique est passée à la mode du X, le service utilise encore pas mal d'anciens nom de domaine pour fonctionner. Par exemple les images font encore référence au domaine twimg.com, les publicités au domaine ads-twitter.com et le raccourcisseur de lien à t.co. Même si des références à Twitter existent encore, la situation est aujourd'hui claire, Elon Musk a tué l'oiseau bleu.

  Les cartes mémoire de même capacité n'ont pas la même capacité !
 Publié le 15/05/2024 à 18:00 | 5 commentaires

Toujours sur mon projet de domotique à base de Raspberry et Home Assistant, j'ai tout naturellement mis en place une bonne solution de sauvegarde. C'est la base de l'informatique. Des sauvegardes réalisées c'est bien, mais des sauvegardes qui fonctionnent c'est mieux. J'ai donc décidé de tester les sauvegardes intégrales de carte SD que j'ai réalisées afin de m'assurer que tout fonctionne comme prévu. Mauvaise nouvelle, ça n'a pas fonctionné !

Si la sauvegarde était bonne, à aucun moment je n'avais imaginé que des cartes mémoire MicroSD de même taille commerciale, n'avaient en réalité pas les mêmes tailles de stockage ! En voulant tester ma restauration les logiciels Win32DiskImager et Rufus avaient le même avis, restauration impossible car la seconde carte mémoire de 64Go était plus petite que la première carte mémoire de 64Go. Comme j'aime à le dire, en informatique on apprend des trucs tous les jours !

Heureusement que je ne me suis pas rendu compte de cette situation à un moment non critique car j'ai pu trouver une autre solution pour faire une sauvegarde / restauration malgré la différence de taille. Merci le système d'exploitation Raspian et son logiciel "SD Card Copier". Si j'ai observé cette différence sur 2 marques différentes, Sandisk et Transcend, je me demande maintenant si le même phénomène existe sur une même marque. Etiez vous au courant de cette situation ?

  Le FISC adore les cartes de collection Pokémon
 Publié le 13/05/2024 à 22:00 | 3 commentaires

Vous qui êtes amateurs des cartes Pokémon dont certaines peuvent valoir une petite fortune, soyez vigilants si vous vendez vos cartes les plus chères. Se réfugiant derrière un texte européen, l'administration fiscale nous rappelle que pour une vente qui dépasse 5000 Euros, le vendeur doit déclarer sa vente au FISC et payer un impôt sur le revenu forfaitaire de 19 % ainsi que des prélèvements sociaux au taux de 17,2 %. Ce taux n’est toutefois appliqué que sur la plus-value réalisée. En dessous de 5000 Euros, aucune déclaration n’est requise.

Si les cartes dépassant 5000 Euros sont rares, restez tout de même méfiants car les impôts ayant la possibilité d'interroger très facilement toutes les opérations bancaires effectuées sur nos comptes, tout ce qui pourrait leur paraître louche est souvent suivi d'une vérification. Comme nous le chantaient les inconnus il y a quelques années, n'oubliez jamais que l'administration fiscale nous surveille tous et que grâce au numérique elle peut le faire de plus en plus efficacement.

Source de l'information : Capital

  Achetez vous directement à la source ... en Chine ?
 Publié le 12/05/2024 à 18:00 | 7 commentaires

Qu'on le veuille ou non, la majorité des produits que nous achetons aujourd'hui, surtout s'ils sont technologiques, viennent principalement d'Asie ou de Chine. Dans le commerce on le sait, moins il y a d'intermédiaires, moins chers sont les produits. La question du jour est donc : Est-ce intéressant d'acheter ses produits sur des sites asiatiques ?

Concernant l'aspect économique, la réponse est sans contestation possible, oui. Quand on voit le prix de pas mal d'objets dans la boutique du coin, sur Amazon et sur AliExpress, on a vraiment du mal à comprendre pourquoi certains produits sont si chers chez nous alors qu'ils coutent 5 fois moins cher dans le pays d'où ils viennent. C'est en voulant tester notre dernière folie du moment, que nous avons réellement pris conscience de la situation. En achetant là-bas, les mêmes produits, la facture a été divisée par deux, frais de port inclus !

Si les économies sont réelles, qu'en est-il de la qualité de service ? Sur les délais de livraison la commande locale remporte la mise. Même en commandant sur de petites boutiques en ligne, en maximum 4 jours ouvrés, on récupère sa précieuse commande. En commandant directement en Asie, même si les frais de ports sont quasiment identiques à ceux des livraisons nationales, les délais de livraison n'ont clairement rien à voir. Au mieux il faut attendre deux fois plus et dans la majorité des cas, deux semaines d'attente, semble être la norme. Bien sûr c'est le prix à payer pour justement payer moins cher mais il faut vraiment en être conscient.

Moins cher, moins vite, mais qu'en est-il du SAV ? C'est clairement sur ce point que les boutiques en ligne asiatiques sont clairement moins bonnes. Recevoir un article défectueux ça peut arriver mais quand c'est arrivé nous ne pensions pas à une telle aventure. Le problème concernait un capteur de température connecté qui refusait de fonctionner. Malgré un changement de piles, de nombreux tests, rien à faire il ne voulait pas marcher. Quelle aventure pour contacter un pseudo SAV qui n'utilise que Google Translate, et qui exige des preuves pas possibles comme des vidéos pour lui prouver qu'un article à 7 Euros refuse de fonctionner ! Pour tout dire on a fini par abandonner.

Pour résumer les boutiques en lignes asiatiques, réellement en Asie, c'est génial pour acheter des petits trucs pas trop chers et pour lesquels on n'est pas réellement pressés. Quand on a besoin de service, il vaut mieux opter pour un revendeur plus local, qui a réellement investi dans un SAV. Pour le reste rien à dire car les produits sont exactement les mêmes. Et vous avez vous tenté l'expérience "boutique asiatique directe" ?

  Free Mobile, opérateur aussi malhonnête que les autres !
 Publié le 07/05/2024 à 17:00 | 9 commentaires

Si Xavier Niel a lancé Free Mobile en 2012 en rappelant aux français qu'ils avaient été pris pour des pigeons jusque-là, il ne faut pas se voiler la face, Free est comme ses concurrents, une entreprise dont le principal but est de faire de l'argent sur le dos de ses clients qu'il prend pour des pigeons ! S'il a fait la promesse de ne pas augmenter ses forfaits jusqu'en 2027, Free a trouvé un moyen détourné d'augmenter le sacrosaint ARPU (Average Revenue Per User / Revenu Moyen Par Utilisateur), la référence des commerciaux, en augmentant tout simplement des options. Promesse tenue, le tarif de base du forfait ne bouge pas !

L'option concernée par cette pratique est une nouvelle fois, l'option Booster qui permet de doper un peu le forfait à 2 Euros qui mis à part téléphoner un peu ou envoyer / recevoir des SMS, ne sert à rien. Initialement cette option offrait, après avoir payé 10 Euros de frais d'activation, pour 2 Euros mensuel, 1Go d'Internet et des appels illimités. Quelques semaines plus tard, le volume des données est passé à 600Mo, toujours pour le même tarif mensuel !

Comme chez Bouygues, Free a pensé qu'augmenter son option en 20Go d'Internet, serait une bonne chose pour ses clients qui jusqu’ici n'utilisaient que 1Go. Le truc c'est que ce cadeau dont ils ont pu se passer jusque-là s'accompagne tout naturellement d'une grosse augmentation de tarif. L'option passant de 2,99 à 4,99 Euros par mois, ce qui fait que Free propose un forfait à 20Go pour un total de 6,99 Euros par mois. Intéressant peut être mais il est triste de voir que des pratiques malhonnêtes sont mises en œuvre pour tenter de tenir des promesses faîtes en grandes pompes.

La seule bonne nouvelle à retenir, est peut-être que cette augmentation de tarif ne concerne pas encore ceux qui ont déjà cette option. Bien sûr il y a plus grave dans la vie mais n'oubliez jamais qu'en affaires il n'y a pas d'amis. Pour les opérateurs nous ne sommes que de vulgaires clients et plus ils pourront nous faire payer, mieux ils se porteront.

  L'Internet n'est pas vraiment libre en France
 Publié le 06/05/2024 à 16:00 | 3 commentaires

Si la majorité pense que La France est LE pays des libertés, certains qu'on appelle aujourd'hui complotistes, pensent au contraire que notre pays est de moins en moins libre. L'Internet en est le parfait exemple où les autorités font tout pour filtrer et limiter l'accès à certaines données présentent sur le WEB. Vous ne nous croyez pas, lisez donc sans attendre ce rapport de l'Arcom baptisé Usage des outils de sécurisation d'Internet à des fins d'accès illicites aux bien dématérialisés. Pour ceux qui sont plus directs : Comment accéder aux données interdites.

Si ce rapport dresse un bilan sur les différents outils utilisés pour accéder à ces contenus que l'état aimerait rendre inaccessibles, il confirme surtout que certains outils comme les VPN ou les serveurs DNS alternatifs sont les principaux outils utilisés pour contourner les interdictions mises en place chez nous. Une lecture vraiment intéressante qui détaille pas mal de choses sur ce que les français font en priorité quand ils utilisent VPN et autres DNS. Pour ceux qui ne le sauraient pas, pas besoin d'être un expert pour utiliser des serveurs DNS non censurés. Sur votre smartphone utilisez par exemple notre DNS privé. Pour votre ordinateur, Google saura vous guider pour utiliser des DNS publics comme 1.1.1.1, 8.8.8.8 ou 9.9.9.9 :)

  En 2022 Google a payé 20 milliards de dollars à Apple !
 Publié le 02/05/2024 à 15:30 | Pas de commentaire

Ce qui est bien avec les procès des grandes entreprises, c'est que des données confidentielles et des manières de faire sont rendues publiques. Dans le cadre des poursuites pour abus de position dominante qui visent Google aux Etats-Unis, on apprend que Google a payé en 2022 la coquette somme de 20 milliards de dollars américains à Apple pour que son moteur de recherche soit celui proposé par défaut dans le seul navigateur existant jusqu'alors sur iOS !

Pour rappel, le département de justice américain a accusé Google d’exercer un monopole dans le segment de la recherche en ligne. En novembre, des documents indiquaient que Google versait 36 % des revenus totaux générés par les recherches effectuées sur Safari, mais sans plus de détail. Il s’avère aujourd’hui que cela équivaut à 20 milliards de dollars. Quand on vous dit que quand c'est gratuit, c'est vous le produit. Sur Internet rien n'est gratuit … sauf Smartphone France ;)

  Une dictature du numérique est-elle en marche en France ?
 Publié le 01/05/2024 à 11:11 | 6 commentaires

Pour "notre bien", notre cher Président, a diligenté un rapport afin de déterminer le bon usage des écrans pour nos enfants, à la maison comme en classe. Il a donné un mois au gouvernement pour examiner ses recommandations et les traduire en actions. Parmi les mesures préconisées par ce rapport, on trouve :
- Lutte contre les services addictifs comme TikTok
- Limiter l'exposition des plus petits comme l'interdiction totale avant 3 ans
- Bannir les portables pour les préadolescents
- Encadrer l'usage des écrans dans la scolarité

Si l'utilisation raisonnée des écrans, comme toute autre chose d'ailleurs, est logique, ce qui nous choque une fois de plus c'est que le premier réflexe de nos dirigeants sera certainement de proposer des lois pour interdire les choses, même à la maison ! Au lieu de tout légiférer, ne peut-on pas simplement informer les parents sur des sujets qui les dépassent peut-être pour que chacun puisse, librement, vivre comme il le désire ? Si certains se voilent la face, une chose est sûre, la France est de moins en moins un pays de liberté. Le numérique permet la surveillance de masse et causera certainement la mort de nos libertés actuelles !

  Un peu de temps à tuer ? Lancez vous dans la domotique !
 Publié le 28/04/2024 à 13:00 | 5 commentaires

Si vous suivez régulièrement Smartphone France, vous savez certainement qu'il y a quelques semaines je me suis lancé dans la domotique. Si le but initial était de surveiller la température de différents endroits de ma maison, au fil de mes découvertes je me suis rendu compte qu'on pouvait faire bien plus, sans être obligé de se ruiner en plus. Possédant déjà un Raspberry Pi 4, j'ai doté celui-ci d'une interface Zigbee et me suis offert une dizaine de capteurs de température avec ou sans affichage. Investissement total : 150 Euros.

Pour le logiciel, j'ai choisi Home Assistant qui me semblait le plus complet avec comme grosse possibilité, le fait de pouvoir piloter / surveiller toute la solution à partir d'un smartphone grâce à une application dédiée. Pour le logiciel, le coût est ridicule car tout est gratuit et Open Source. Seul un gros investissement en temps est nécessaire si l'on désire faire plus que d'afficher des températures dans des chambres. C'est là que vous pourrez joindre l'utile à l'agréable en tuant le temps tout en vous permettant de doter votre maison d'une solution domotique très puissante.

Ayant débuté récemment, je dois admettre ne pas être allé trop loin mais je dois aussi avouer être très satisfait du résultat déjà obtenu. Bien sûr mes 10 thermomètres me donnent toutes les informations désirées mais j'ai plus aller bien plus loin en surveillant en temps réel la consommation électrique de ma maison et en me dotant de quelques ampoules connectées qui me permettent d'avoir donné un coup de jeune à ma vieille maison. Mieux en automatisant les choses, j'arrivent même à faire croire à distance ou de manière automatisée qu'il y a du monde chez moi.

Si la technologie est votre truc, que vous avez un peu de temps à perdre, je me permets donc de vous recommander de vous initier à la domotique. Si vous n'êtes pas un expert du code, la bonne nouvelle est que beaucoup de choses peuvent être réalisées sans la moindre ligne de code. Si comme moi, vous vous éclater à aller toujours plus loin, vous pourrez le faire également en mettant un peu plus les mains dans le cambouis. Comme j'aime à le dire régulièrement, testé et approuvé.

  « The Phone », un téléphone pour collégiens, sans Internet
 Publié le 27/04/2024 à 20:00 | 1 commentaire

Maïlys Cantzler, entrepreneuse et mère de famille, lance avec deux associés, The Phone, un téléphone pour collégiens, sans Internet. Un mobile qui permet de garder le contact avec ses parents tout en limitant les risques d'addiction. The Phone vise à protéger les enfants des dangers d'une surexposition à Internet, en particulier aux réseaux sociaux. Face aux problèmes liés à la surconsommation numérique, notamment le temps excessif passé sur les écrans et l'âge décroissant des utilisateurs de réseaux sociaux, The Phone offre une solution. Sa mission est de favoriser une utilisation plus saine des téléphones portables, en protégeant les utilisateurs de ces excès.

Si l'idée est bonne, sur le papier, on avoue avoir du mal à comprendre l'intérêt d'un tel appareil qui sera proposé d'ici quelques mois si tout va bien au tarif d'environ 100 Euros, soit le prix des premiers smartphones normaux. Des appareils comme le Nokia 105 proposé à 30 Euros ou l'Energizer E13 proposé à 13 Euros peuvent rendrent les mêmes services qu'un faux smartphone dépourvu de connexion Internet. Si la pression sociale est importante sur le fait qu'il faille équiper les enfants de smartphone dès leur plus jeune âge, la responsabilité des parents n'est-elle pas de protéger et éduquer leurs enfants ? Leur expliquer qu'ils n'auront pas de smartphone pour telle ou telle raison ne fera pas d'eux de mauvais parents. C'est d'ailleurs peut être le contraire d'ailleurs.

  HMD lance ses premiers smartphones sous sa propre marque
 Publié le 25/04/2024 à 11:30 | 3 commentaires

HMD Global, connu pour avoir proposé des smartphones Nokia suite à l'ère Microsoft, annonçait en septembre dernier sa volonté de proposer des smartphones sous sa propre marque. Quelques mois plus tard, Human Mobile Devices confirme la chose en présentant sa première gamme de produits. Abordable, elle comprend trois modèles : HMD Pulse Pro, HMD Pulse+ et HMD Pulse.

Si certains smartphones Android Nokia pouvaient donner envie, honnêtement ces 3 premiers modèles HMD ne font pas du tout réver, tout du moins sur le papier. Processeurs de marque Unisoc, mémoire vive débutant à 4Go, stockage de base de 128Go, des appareils qui ne font clairement pas rêver. Certes les tarifs annoncés débutant à 140 Euros, en font des appareils abordables mais finalement est-ce la bonne recette pour se différencier sur un marché encombré ? Si les "Nokia by HMD" nous semblaient intéressants, les "HMD by HMD" ne feront certainement pas partie de nos smartphones.

  L'Europe à la rescousse pour des réparations plus faciles
 Publié le 24/04/2024 à 23:30 | 9 commentaires

Mardi, le Parlement Européen a adopté la directive sur le "droit à la réparation" pour les consommateurs, par 584 voix pour, 3 contre et 14 abstentions. Les règles clarifient les obligations des fabricants en matière de réparation de biens et encouragent les consommateurs à prolonger le cycle de vie des produits grâce à la réparation. Selon les nouvelles règles, les fabricants devront fournir des services de réparation rapides et rentables et informer les consommateurs de leurs droits en la matière. Les biens réparés dans le cadre de la garantie bénéficieront d’une prolongation d’un an de la garantie légale, ce qui incitera davantage les consommateurs à choisir la réparation plutôt que le remplacement.

Après expiration de la garantie légale, le fabricant sera toujours tenu de réparer les produits électro-ménagers courants, techniquement réparables selon la législation européenne, comme les machines à laver, les aspirateurs et même les smartphones. D’autres catégories de produits pourront être ajoutées à la liste au fil du temps. Les consommateurs pourront également emprunter un appareil pendant la réparation du leur, et si celui-ci n’est pas réparable, opter pour un appareil reconditionné. Une fois la directive officiellement approuvée par le Conseil et publiée au Journal officiel de l’Union européenne, les États membres disposeront de 24 mois pour la transposer en droit national.

  L'iPhone se transforme en terminal de paiement
 Publié le 22/04/2024 à 22:00 | 6 commentaires

Si payer AVEC un smartphone est aujourd'hui devenu une chose normale, payer SUR un smartphone le deviendra certainement un jour. Si nous avons découvert le paiement mobile sur Windows Phone il y a près de 10 ans déjà, une des premiers à lancer le paiement sur mobile chez nous semble être Apple et la BNP. Avec Tap to Pay sur iPhone et l’application Tap to Pay AXEPTA BNP Paribas, vous pouvez accepter tous les types de paiements sans contact directement sur votre iPhone, qu’ils proviennent de cartes bancaires, d’Apple Pay ou d’autres portefeuilles numériques. C’est facile, sécurisé et confidentiel.

Si vous être un professionnel, pour utiliser Tap to Pay sur iPhone, il vous suffit de prendre un rendez-vous avec votre conseiller BNP pour souscrire à l’offre, télécharger l’application Tap to Pay AXEPTA BNP Paribas et saisir vos identifiants et mot de passe. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à accepter les paiements sans contact directement sur votre iPhone. Tap to Pay sur iPhone exploite les fonctionnalités de sécurité et de confidentialité intégrées à l’iPhone pour protéger les données de votre entreprise et de vos clients. Lors du traitement d’un paiement, le code et les numéros de carte ne sont jamais sauvegardés sur l’appareil ou sur les serveurs Apple.

Pour accepter des paiements, c’est très simple
1. Ouvrez l’application Tap to Pay AXEPTA BNP Paribas et saisissez le montant de l’achat
2. Présentez votre iPhone à la personne qui souhaite régler.
3. Celle-ci doit placer sa carte ou son téléphone horizontalement sur la partie supérieure de votre iPhone, au-dessus du symbole sans contact.
4. Une fois la carte lue et la transaction lancée, une coche accompagnée de la mention OK s’affiche à l’écran.

Pourra-t-on vivre sans smartphone dans le futur ?

  Aidez les plus jeunes à découvir le numérique sans numérique !
 Publié le 19/04/2024 à 10:30 | 1 commentaire

Qu'on aime ou qu'on déteste, il faut s'y faire, le monde numérique a envahi notre quotidien et il sera même de plus en plus présent pour les générations futures. Si la mode du moment est chez nos dirigeants de stigmatiser l'usage des écrans chez les plus jeunes, comme initier nos enfants à ce numérique en les exposant le moins possible à ces horrible écran, responsable de tous les maux de notre société ? Régine Poussin, avec son livre J'explore le monde numérique propose une solution à tous les parents et même les grands parents qui désirent initier les plus jeunes aux outils numériques, sans les abrutir durant des heures devant un écran. Pire, grâce à cet ouvrage, ce sont des moments uniques à partager avec les plus jeunes à partir de 8 ans qui sont promis.

Aujourd'hui, tous les enfants sont confrontés au numérique dès leur plus jeune âge. Mais comprennent-ils comment ce monde fonctionne ? En connaissent-ils les bonnes pratiques, les pièges et les dangers ? Utilisent-ils les outils du numérique à bon escient, sans porter préjudice à leur image, à autrui ou à leur avenir ? Destiné aux 8-12 ans environ, ce livre leur apprendra à mieux appréhender le monde numérique qui les entoure, grâce à 52 activités sans écrans de nature très variée : activités manuelles, jeux, expériences, défis, contes... Les enfants seront ainsi amenés à explorer différents sujets comme la programmation, le binaire, la cryptographie, la robotique ou encore l'intelligence artificielle. À réaliser à la maison, à l'école ou en ateliers, ces activités renforceront la logique de l'enfant, développeront sa créativité, amélioreront sa rigueur, et lui fourniront toutes les clés pour évoluer sereinement et en toute sécurité dans notre monde numérique actuel.

Ne vous proposant que des choses que j'ai personnellement testées, si je me permets de vous présenter ce livre, c'est que "mes jumelles" l'ont adoré. Même si l'informatique et le numérique fait partie intégrante de leur vie, principalement à cause de moi, il n'en reste pas moins que l'informatique à la maison ce n'est pas "Open Bar" pour elles. Par exemple, elles sont les rares dans leur classe à ne pas posséder de smartphone. Il n'était pas contre pas envisageable de ne pas leur apprendre le numérique, surtout quand leurs parents sont devenus des experts sur le sujet. Pour un jeune, ne pas connaître le numérique sera un handicap pour sa vie future.

Ayant trouvé très bon cet ouvrage, surtout pour un tarif de seulement 22 Euros, je me permets donc de vous le recommander. Si vous désirez découvrir un certain nombre de ses pages, Google Livre en propose pas mal d'extraits. Un bon moyen de le découvrir … avant de l'offrir aux enfants que vous aimez et que vous avez envie d'aider.

  Les tickets restos dématérialisés c'est bien ... quand ça marche
 Publié le 13/04/2024 à 11:11 | 5 commentaires

Aujourd'hui avec le tout numérique nos vies semblent plus simples et plus agréables. C'est certes vrai mais un petit grain de sable peut transformer ce petit monde idéal en un véritable cauchemar. Alors que nous étions heureux de profiter "de tickets restaurants" de manière dématérialisé grâce à une carte de paiement de type Mastercard, utilisable en mode sans contact, et en plus intégrable de manière dématérialisée dans un smartphone grâce à Apple Pay, Google Pay ou Samsung Pay, ce rêve est en train de se transformer en véritable cauchemar.

Si la paiement mobile classique est devenu courant, concernant ces tickets restos, il n'est pas une semaine sans que nous ayons des problèmes que ce soit avec la carte en plastique ou la version dématérialisée sur smartphone. Le motif de refus le plus courant est "commerçant non autorisé" alors que nous sommes certains qu'il s'agit de restaurants bien déclarés, qui par ailleurs acceptent sans problème les tickets papier. A une époque où les restaurateurs se plaignent, d'ailleurs y a-t-il eu une période où ils ne se plaignaient pas, qu'on ne fréquente pas assez leurs établissements, ça serait une très bonne chose que les tickets restos dématérialisés fonctionnent réellement dans tous les restaurants.

Etonnement nos tickets restos virtuels fonctionnent sans problème dans les enseignes de grande distribution. Ne voulant pas les perdre on les dépense donc dans des supermarchés. Nous ne sommes pas responsables de cette situation car ce sont les restaurateurs eux même qui sont ont forcé la main à passer au tickets restos dématérialisés en étant de plus en plus nombreux à refuser les tickets papier. Charge à eux maintenant de régler ce problème de commerçants non autorisés. Et vous, ça se passe comment avec les tickets restos ?

  Google lance officiellement son réseau 'Localiser mon appareil'
 Publié le 10/04/2024 à 11:11 | Pas de commentaire

Lancés dès 2014 sur Windows Phone par Nokia et ses Treasure Tag, les traceurs ont pris toute leur ampleur grâce à Apple et ses Airtags. La marque à la pomme était en effet, jusqu'à présent, la seule à proposer une véritable solution permettant de localiser facilement un Airtag grâce à tous les iPhones en circulation sur lequel le Bluetooth est activé. Un véritable plus qu'on ne pouvait pas nier, d'autant plus que d'autres marques et modèles de traceurs sont compatibles avec la fonctionnalité "Localiser" d'Apple.

La bonne nouvelle du jour est que Google vient tout juste de lancer sa propre fonctionnalité "Localiser mon appareil" sur Android. Une réelle révolution pour le marché quand on sait qu'il y a au moins 4 fois plus de terminaux Android en circulation que de terminaux iOS. Si la solution fonctionne plutôt bien sur Apple, son point faible est qu'on ne rencontre plus d'iPhones à tous les coins de rue, contrairement aux smartphones Android. Dans un tel marché, pour que ce nouveau projet puisse aboutir, Google et Apple ont dû travailler ensemble afin d'intégrer les protections nécessaires pour détecter les trackers Bluetooth indésirables, une pratique déjà courante avec les AirTags et compatibles. Ces travaux semblent aujourd'hui finalisés puisque Google a commencé à déployer le nouveau réseau "Localiser mon appareil" sur certains smartphones Android et dans certains pays (USA et Canada).

Dans un premier temps, le système permet de localiser les smartphones et tablettes Android égarés. Google devrait par la suite ajouter la prise en charge des casques audio. Concernant la prise en charge des trackers Bluetooth tiers, elle est prévue dès le mois de mai 2024, notamment pour ceux de Pebblebee et Chipolo. D'autres fabricants devraient également proposer des trackers compatibles. Une situation qui laisse encore un peu de temps à Apple pour profiter seul d'une fonctionnalité bien pratique. La seule question qui nous reste : Que va faire Google de ces nouvelles données privées ?

  Infographie sur la seconde vie des téléphones portables
 Publié le 09/04/2024 à 22:30 | 1 commentaire

Dans un monde où la technologie évolue à vitesse grand V, la question de la durabilité et du recyclage des appareils électroniques est aujourd’hui primordiale. e-Recycle, spécialiste français du reconditionnement de smartphones met en lumière une réalité souvent ignorée à travers une infographie : La surconsommation des smartphones est un fléau qui ravage la planète. Fort heureusement, les consciences s’éveillent de plus en plus autour des défis environnementaux d’aujourd’hui et les modes de consommation tendent enfin à devenir plus raisonnés.

La bonne nouvelle ? La vente de téléphones neufs a connu une légère baisse au cours de ces dernières années, au profit du marché du téléphone reconditionné qui fait de plus en plus d’adeptes. Cette tendance à la baisse est particulièrement bénéfique pour l’environnement puisque 78 % de l’empreinte carbone du secteur numérique est directement liée à la fabrication des appareils.

Avec cette infographie, e-Recycle souligne non seulement l’importance du recyclage des téléphones et son impact significatif sur la réduction de l’empreinte environnementale, mais met aussi en avant le concept innovant de cette entreprise française, qui offre une seconde vie aux téléphones portables tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Les smartphones c'est génial. Les acheter de manière raisonnée c'est encore mieux.

  Home Assistant, excellente solution de domotique mobile
 Publié le 08/04/2024 à 21:00 | 5 commentaires

Ceux qui suivent régulièrement Smartphone France le savent, il y a quelques temps j'ai fait le pari de me mettre à la domotique, en douceur. Pour ça j'ai adapté mon Raspberry PÏ 4 en installant dessus le logiciel Home Assistant et en m'offrant une clé USB pour lui permettre d'utiliser les appareils compatibles avec le protocole Zigbee. La bonne nouvelle est que je suis arrivé aujourd'hui à un résultat plutôt intéressant, même si je suis très loin d'avoir exploité les énormes possibilités offertes par Home Assistant.

La première leçon que j'ai retenu de cette expérience, c'est que la domotique est un truc hyper compliqué à mettre en œuvre. En effet chaque fabricant voulant se préserver "une petite chasse gardée", les protocoles existants pour gérer tous les appareils du marché sont très mais surtout trop nombreux. A un moment où un autre il faudra faire un choix sur un protocole principal, et s'acheter des boitiers passerelles pour les protocoles plus propriétaires comme les volets roulants par exemple. Pour ça le Raspberry avec son adaptateur Zigbee me semble être un bon début car il est possible de gérer les appareils compatibles Bluetooth, les appareils réseau / WIFI et les appareils Zigbee. Ça fait déjà pas mal de choses pour commencer.

Pour la partie domotique pure, j'ai commencé par 4 capteurs de température / humidité, pour m'assurer que j'avais bien acquis les bases pour mettre en place une solution fonctionnelle, que ce soit à la maison via le réseau local ou via Internet et mon smartphone (Android et iPhone). La bonne nouvelle est que cette étape est couronnée de succès. Voici donc les appareils que j'ai pu intégrer dans cette première maquette de découverte :
- 4 capteurs de température / humidité
- Une Freebox Mini 4K
- 2 Téléviseurs de type Android TV
- La météo de "Météo France"
- Les DNS Privés de Smartphone France
- L'API EDF Tempo afin d'optimiser ma consommation électrique
- Un aspirateur robot de type iRobot
- Une caméra IP
- Petites alertes techniques informatiques (Expiration de certificats par exemple)

Si tout est aujourd'hui fonctionnel et agréable à utiliser, ce que j'en ai retenu c'est qu'il faut tout de même pas mal de compétences informatiques mais surtout de la patience car rien n'est simple. On y arrive mais étape par étape. Si ce type d'expérience vous intéresse, n'hésitez pas à vous documenter sur le sujet car c'est passionnant et pas réellement cher, sauf en temps. Une fois le produit maitrisé, ça ne sera que bonheur car quel plaisir de pouvoir automatiser le fonctionnement de sa maison et de pouvoir la piloter à distance. Prochaine étape … se faire encore plus plaisir en mettant en place une télésurveillance réellement personnalisée.

  Des Fairphones bien moins chers à l'avenir ?
 Publié le 06/04/2024 à 22:00 | 3 commentaires

Si le concept des smartphones "écologiques et équitables" fait l'unanimité, le gros problème de Fairphone, le principal fabricant de smartphones de ce créneau, est que ses appareils sont bien trop chers et ne font pas rêver. Reinier Hendriks qui a récemment donner une petite interview au média allemand Handelsblatt, est convaincu d'une chose, pour que sa marque ait une plus grande influence sur le secteur, et surtout y survive, le nombre d'appareils vendus doit se rapprocher de ce que fait la concurrence.

Côté innovation, le nouveau PDG a bien identifié le souci. Il avoue que si le Fairphone 5 couvre « 80 % des besoins des clients, les gens adhèrent à la mission écologique mais ils ne veulent pas tout sacrifier ». Il ajoute : « Fairphone a créé quelque chose d’unique, mais c’est difficile à comprendre pour les clients qui veulent simplement un nouvel appareil. ». En résumé, si l'aspect écologique et durable des Fairphones est primordial, si la marque veut perdurer, elle se doit de proposer des smartphones équivalents à ce que propose la concurrence c'est à dire soit pas trop chers, soient plus hauts de gamme.

Un constat qui n'est que du bon sens. Si Fairphone veut réellement faire quelque chose pour la planète, il doit vendre plus de smartphones durables. Un Fairphone vendu, c'est un autre non vendu. Le truc est de trouver le bon rapport qualité / prix car personne n'est prêt à payer 600 Euros pour un appareil de milieu de gamme. Comme pour tout, l'écologie financièrement punitive ne rencontrera jamais le succès.

  Renouvellement carte d'identité gratuit pour France Identité ?
 Publié le 04/04/2024 à 18:00 | 3 commentaires

Lancée en février dernier, l’application France Identité nécessite une carte d’identité biométrique de nouvelle génération pour être utilisée. Permettant de dématérialiser sa carte d’identité et son permis de conduire, elle n’est actuellement pas accessible à un grand nombre de Français qui disposent encore de l’ancienne carte d’identité. Afin de démocratiser l'utilisation de l'application France Identité, le gouvernement prévoit de remédier à ce problème en simplifiant son renouvellement, révèle le site iGeneration.

Concrètement, les détenteurs de l’ancienne carte d’identité pourront la faire remplacer gratuitement par la nouvelle avant sa date d’expiration pour utiliser France Identité. Actuellement, il est uniquement possible de demander son renouvellement en cas de perte, de vol, ou si elle expire. Depuis avril 2023, le renouvellement pour changement d’adresse est en effet suspendu pour donner la priorité aux usagers dont la carte est expirée, a été volée ou qu’ils ont perdue. Comme souvent, si l'idée a été adoptée, la mise en œuvre effective de la nouvelle procédure devrait prendre de très nombreuses semaines.

  Amazon livre même les jours fériés !
 Publié le 01/04/2024 à 12:00 | 7 commentaires

Véritable avancée fonctionnelle pour certains, véritable recul sociétal pour d'autres, une chose est sûre il est aujourd'hui possible de se faire livrer par Amazon les jours fériés ! Si se faire livrer rapidement est sans aucun doute un plus, surtout quand on habite loin des grandes villes, on peut tout de même regretter que les boutiques en ligne ne proposent pas toutes un jour de livraison souhaité. Quand j'ai passé commande sur Amazon, je n'avais pas le choix du jour et c'est aujourd'hui seulement que je me rends compte que le jour de livraison est celui du "Lundi de Pâques".

Je suis donc vraiment triste de devoir faire travailler quelqu'un pour un truc non vital qui aurait tout naturellement pu m'être livré que le lendemain. J'ai déjà tenté de prévenir Amazon sur ce problème mais comme souvent dans ces grandes entreprises, les bonnes idées arrivent rarement aux bonnes personnes. La prochaine fois je promets d'être bien plus vigilant pour ne pas faire travailler des personnes les jours fériés quand ce n'est pas indispensable. Il est vrai que pour certains, ces jours fériés comme Pâques, Noël, la Pentecôte, …, trop connotés religieusement, ne doivent plus avoir lieu d'être, mais ce n'est pas une raison.

Je profite tout de même de l'occasion pour vous souhaiter à tous un bon Lundi de Pâques ...

Archives de toutes les news depuis la création du site